A LA UNE

Les municipales 2020 tronquées

Publié le : 23 May 2020

En décidant de programmer le 2ème tour des élections municipales le 28 juin, le gouvernement a fait le pari de l'atténuation de l'épidémie, ce que tout le monde souhaite.

Cette décision peut se comprendre pour diverses raisons, mais pose tout de même une vraie question démocratique. Les préoccupations dominantes des français sont logiquement tournées vers l'évolution de la pandémie, les risques pour leur santé, ce qui laisse une place très secondaire au scrutin municipal, d'autant plus que les conditions d'une campagne normale ne pourront pas être réunies.

Il est très probable qu'une nouvelle abstention record succède à celle du premier tour. Vu leur importance pour l'avenir des villes concernées par un 2ème tour, il eut été préférable de les reporter en mars 2021.

Moment démocratique essentiel, les municipales 2020 auront donc été tronquées au bénéfice des maires sortants par l'irruption du coronavirus et la très faible participation. Elles resteront aussi marquées par la sanction générale (devenue habituelle depuis 2008) des candidats portant les couleurs du parti présidentiel.

 



Autres articles de cette rubrique